L’hygiène bucco-dentaire – C’est le timing qui compte !

Lors du brossage des dents, la technique joue un rôle fondamental, mais aussi le timing est d'importance: quelques aliments, que nous consommons directement avant le brossage, déséquilibrent temporairement l'émail des dents, ainsi qu'il vaudrait mieux encore attendre avec les soins dentaires. Lors la consommation d'autres aliments il vaudrait mieux brosser les dents tout de suite. Dans l'interview, Prof. Dr. Ulrich P. Saxer, expert en soins dentaires, révèle comment vous trouvez le bon moment et à quoi il faut faire attention lors de l'hygiène dentaire. Claudia Uebelmann, directrice de l'Association Sympadent

Jusqu’en mars 2016 Prof. Dr. Ulrich P. Saxer était membre du directoire de l’Association Sympadent et ancien titulaire d’une école d’hygiène dentaire à Zurich. En 1967 il termine les études d’odontologie et il suit une formation de spécialiste en parodontologie et prévention orale. Il développe deux écoles d’hygiène dentaire à Zurich et soutient la mise en place des écoles à Genêve et à Berne.

 


Prof. Saxer, quels sont les problèmes généraux les plus répandus en matière d’hygiène dentaire ?

Prof. Dr. Ulrich P. Saxer : se brosser les dents au bon moment. Beaucoup de personnes ne réfléchissent pas à ce qu’ils consomment avant le nettoyage dentaire. Les aliments et les boissons peuvent avoir divers impacts sur nos dents, nos « joyaux minéralisés ». Car deux types d’acides peuvent détériorer nos dents : d’une part, les acides diététiques contenus dans des assaisonnements, boissons et céréales, et d’autre part, les acides qui se forment lors de la consommation d’aliments et boissons sucrés.

Et en quoi la consommation de certains aliments avant le brossage joue-t-elle un rôle ?

Les aliments acides ont une incidence directe sur les dents. L’acide ramollit nos dents et des minéraux se dissolvent. Un brossage des dents directement après la consommation d’aliments acides entraîne une modification de la surface des dents (l’érosion). Dès que l’acide est neutralisé, les dents peuvent se reminéraliser seules par la salive. Toutefois, un brossage directement suivi d’une consommation d’aliments acides favorisera une perte de l’émail (abrasion). Pour remplacer le brossage, vous pouvez mâcher un chewing-gum certifié par le « Bonhomme Sympadent » ou vous rincer la bouche à l’eau ou au bain de bouche.

Le brossage des dents suivi d’une consommation d’aliments acides fait perdre de la substance dentaire. Mais comment les caries se forment-elles ?

En raisons des acides qui se forment lors de la consommation d’aliments et de boissons sucrés sous la plaque dentaire, un trou se crée dans la dent (carie dentaire). C’est pour cette raison qu’il est important de se brosser les dents directement après la consommation d’aliments sucrés, en faisant particulièrement attention aux surfaces dentaires et aux espaces interdentaires.

Existe-t-il un moment idéal pour se brosser les dents ?

Compte tenu des impacts décrits, se brosser les dents au bon moment est fondamental, tout autant que d’opter pour des aliments et boissons non nocifs pour les dents. Le meilleur moment pour se brosser les dents est le matin, directement après le lever. Chez les enfants, un brossage des dents après chaque repas doit être de rigueur, les enfants étant généralement moins minutieux que les adultes.

En plus de la prévention des caries, quels sont les autres bénéfices que l’on peut tirer d’une bonne hygiène bucco-dentaire ? 

Par rapport aux années 60, les caries chez les enfants et les adolescents ont diminué de 95%. À l’âge adulte, les dents sont endommagées par des maladies des gencives (parodontite). Dans ce cas, ce ne sont pas les acides formés sous la plaque dentaire qui nuisent aux gencives mais des produits de décomposition des bactéries en général. Pour prévenir ces maladies, une bonne hygiène bucco-dentaire ainsi qu’un détartrage annuel chez l’hygiéniste dentaire et une consultation chez le dentiste sont fondamentaux.

Y-a-t-il un lien entre notre état de santé général et notre santé bucco-dentaire ?

Oui, les personnes ayant une bonne santé bucco-dentaire vivent plus longtemps et risquent moins d’être atteinte d’artériosclérose. Des artères en bonne santé réduisent le risque de contracter des maladies d’organes et des maladies cardiovasculaires. A l’inverse, toutes les inflammations du corps humain ont une évolution défavorable en présence d’une parodontite : il existe un lien entre parodontite et diabète. L’infection parodontale aggrave la glycémie du diabète et augmente les complications liées au diabète.

Quel est le matériel nécessaire pour une dentition éclatante ?

Un dentifrice approprié et une brosse à dents. La brosse à dent peut toutefois s’avérer nocive – même utilisée au bon moment – et endommager les dents et les gencives. Les brosses à dents manuelles, notamment, sont souvent la cause de dégâts au niveau des dents (collet dentaires sensibles, lésions cunéiformes) et des gencives (rétraction de la gencive). Ces problèmes ne sont pas dus aux poils de la brosse mais à une trop forte pression (200 à 600 grammes) exercée sur la brosse à dents. Les personnes qui se brossent les dents de façon très minutieuse ont en effet tendance à appuyer trop fort.

Pour diminuer la pression, il peut être efficace d’essayer une brosse à dents hydrodynamique. Avec ce type de brosses, la pression maximale sur la dent est de 80 à 120 grammes, les poils vibrant du haut vers le bas. L’utilisateur a peu d’efforts à faire.

Et quel rôle joue le dentifrice ?

Les dentifrices disponibles en Suisse sont généralement de bonne qualité et indiquent le degré d’abrasion relatif de la dentine (RDA). Cette valeur permet de savoir si la perte de l’émail de la dent due au dentifrice est faible, moyenne ou forte. Il existe depuis quelques temps des dentifrices adaptés aux préférences de chacun. De gros progrès ayant été faits dernièrement en matière de dentifrice, il est important de demander conseil aux spécialistes, en pharmacie par exemple.

Quels sont vos conseils en matière de brossettes interdentaires et de fil dentaire ?

Pour être appliqué soigneusement, le fil dentaire doit être appliqué à l’aide des trois doigts de chaque main. Pour plus de conseils en la matière, adressez-vous à votre hygiéniste dentaire. Les brossettes interdentaires sont plus faciles à utiliser mais il convient toutefois d’opter pour la bonne taille et de prêter attention aux aliments consommés avant leur utilisation. Comme tous les espaces interdentaires ne sont pas de la même taille, on a généralement besoin de plusieurs tailles de brossettes. Un jet dentaire peut également aider lors du nettoyage des espaces interdentaires. Certains jets dentaires sont hélas moins qualitatifs que d’autres. Du fait de sa grande vitesse, le jet d’eau élimine la plaque dentaire dans les espaces interdentaires sans causer de dommages. Les brossettes interdentaires sont disponibles en pharmacie et les brosses à dents soniques et jets dentaires peuvent généralement y être commandés. N’hésitez pas à demander des informations sur leur utilisation et leurs tailles à votre pharmacien et vos spécialistes dentaires.

Pourquoi est-il préférable d’acheter mes accessoires bucco-dentaires en pharmacie plutôt qu’au supermarché ?

Au supermarché, les produits sont certes disponibles à un prix avantageux, mais aucun conseil personnalisé ne vous est fourni. Les accessoires bucco-dentaires requièrent une consultation individuelle.

Beaucoup de personnes souhaitent avoir les dents blanches. Le blanchiment dentaire est-il sain pour les dents ?

S’il est bien fait, le blanchiment ne cause pas de dégâts. Utilisez des agents de blanchiment que votre dentiste, votre hygiéniste dentaire ou votre pharmacien vous conseillent et renoncez aux produits en vente sur Internet. Les produits recommandés par des spécialistes dentaires ne présentent généralement aucun danger.

Continuez à lire


Guide